Une traduction ?



Accueil Avancements Suivi de la tâche n° 2 Débits et méthodologie
Débits et méthodologie PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mardi, 17 Mai 2011 14:32

Une quinzaine de techniciens issus des 5 collectivités et établissements publics partenaires du projet européen « IMCM / LIFE+ » se sont retrouvés sur le terrain, à Palavas-les-Flots (34), le 16 mars dernier, pour participer à une démonstration organisée par Nicolas Sidos (responsable, à l’EID Méditerranée, des sous tâches 2.2 et 4.3), portant sur la mise en place de dispositifs de contrôle et d’enregistrements des débits (2.2) et sur l’instrumentation et la méthodologie proposée pour obtenir une traçabilité des épandages réalisés par les engins terrestres (4.3).

 Champ des possibles

Au-delà de la présentation des équipements de mesures des débits (débitmètres) et de la lo-calisation des épandages, par GPS installés sur l’engin amphibie mobilisé pour l’occasion, la démonstration avait pour objectifs d’exposer les potentialités of-fertes par ce type d’appareillage et d’identifier les besoins réels des opérateurs en la matière.

Une opération préparée

 

Cette opération à caractère démonstratif et didactique a été réalisée de la manière suivante : 

  • préparation en amont, avec dessin d’un contour de traitement sur une parcelle test et transfert sur un support nomade doté d’un logiciel SIG (test réalisé sur tablette PC).
  • réalisation du traitement fictif sur le terrain et sur la parcelle test, à l’aide d’un engin amphibie.
  • analyse et exploitation (visualisation) sur site des données, au moyen du support nomade.

Qualité et traçabilité

 

A l’issue de ce test de terrain, une restitution des résultats a été produite en salle, à l’agence de Montpellier-Fréjorgues, complétée par une présentation des résultats de la première tranche de la prestation confiée au CEMAGREF (eaux et forêts),  intitulée « Évaluation des moyens de lutte et amélioration des systèmes d’épandages » et portée par l’EID Rhône-Alpes, dans le cadre de la sous tâche 2.2. La faisabilité technique et l’intérêt de ce type d’instrumentation ont fait consensus au sein du collège de techniciens participant à cette matinée. Les diverses potentialités de ces équipements ont fait l’objet de nombreux échanges et leur mise en œuvre opérationnelle devrait permettre aux opérateurs de démoustication d’améliorer la qualité et le niveau de traçabilité de leurs épandages.