Une traduction ?



Accueil Avancements Suivi de la tâche n° 4 Toujours garder la trace
Toujours garder la trace PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mercredi, 18 Mai 2011 08:10

Portée par le Conseil général de la Corse-du-Sud et segmentée en quatre sous tâches, cette tâche a pour but de partager les outils de suivi et de traçabilité des activités effectuées sur le terrain, permettant à la fois une analyse rétrospective et prospective, une évaluation et une prise de décision.

Socle commun (4.1)

 

Première étape, pour la mise en place d’une infrastructure de données spatiales : un catalogue de données. Depuis la sélection du prestataire, Géomatys, par le CG de la Corse-du-Sud, fin 2010, les actions prévues ont bien avancé. D’abord, en janvier dernier, deux jours de formation «  logiciels » ont été administrées à tous les partenaires, à charge pour eux de former ensuite les utilisateurs en interne. Puis des phases de tests (dites de « recettage ») des logiciels qu’a développés le prestataire ont été mises en œuvre par les partenaires. La prestation attendue doit être livrée le 21 juin prochain. A partir de cette date, les partenaires pourront débuter les saisies des fiches de « métadonnées » (description normalisée des données) et rendre le catalogue qui en résultera visible et interrogeable, à l’aide d’une interface web appropriée. C’est un peu techno, mais les intéressés comprendront.

Suivi de l’activité (4.2)

 

Après une longue période de diagnostic des logiciels et processus utilisés par les partenaires, deux actions majeures ont été actées lors de la dernière ré-union du groupe de travail n° 4, le 15 mars à Montpellier, qui doi-vent être réalisées d’ici à fin juin :

  • la mise à disposition d’un outil de saisie des activités, au profit de tous les partenaires qui n’en disposent pas encore.
  • la rédaction d’un cahier des charges, pour l’obtention d’un outil commun d’exploitation et de vi-sualisation des informations enregistrées lors activités de démoustication.

Outils embarqués (4.3)


Outre le test réalisé en même temps que la démonstration organisée à Palavas, le 16 mars dernier, les partenaires se sont mobilisés pour qu’aboutisse le développement d’une application d’exploitation des données récoltées lors des traitements terrestres, commune à tous, mobile et performante. Le cahier des charges de cette prestation est en cours de rédaction, pour un lancement programmé en juin 2011.

Télédétection, anticipation (4.4)

 

La réflexion menée à l’occasion de l’étude de faisabilité de la télédétection a permis d’enregistrer, récemment, une avancée notable. La participation de Christophe Lagneau (DT) et Myriam Cros (SIG) à un séminaire dédié à cette technologie, il y a trois semaines à Paris, a permis de dégager deux pistes : la prédiction de la présence d’espèces de moustiques en milieux urbain et rural et l’intérêt de la mise en place de cartes de risques, associées à des systèmes d’alerte, afin de mieux appréhender la dimension sanitaire de la lutte.